LA MACHINE À LAVER LES BILLETS NOIRS

Publié le par edgar

 

La "machine à laver" les billets
Au début du 20e siècle, le département américain du Trésor a inventé une machine à laver les billets de banque, les nettoyer et les sécher, plus de 35.000 billets par jour.
en 1909, des fonctionnaires américains se sont aperçus que près d'un tiers des exemplaires retirés de la circulation n'étaient pas abîmés mais "juste" sales. Pour faire des économies, ils décidèrent de les nettoyer et de les remettre en circulation. En 1912, une machine à lessiver les billets faite sur mesure et actionnée par deux personnes (ci-contre) fut mise au point. Elle était capable de traiter cinq mille billets à l'heure, et trois machines furent mises en service.
Mais cette invention fut rendue caduque par les changements survenus dans le mode de fabrication des billets du fait de la pénurie de lin pendant la Première Guerre mondiale. On commença à imprimer les billets américains sur du papier à base de fibres de coton et non de lin. Comme le lessivage altérait l'aspect et le toucher de ces nouveaux billets, la remise en circulation de billets «lessivés» cessa en 1918.

Pour nettoyer vos billets veillez nous joindre à cet adresse mail: 

edgarmike99@outlook.fr

Commenter cet article